Synergies-Avenir - Élus indépendants Grand Lyon, La Métropole

Fête des lumières – Illumination du théâtre antique

Marc GrivelIntervention de Marc GRIVEL – Groupe Synergies-Avenir

Conseil de métropole du 10 novembre 2016

Monsieur le Président,
Chers collègues,

À l’occasion de la Fête des Lumières, une subvention de la Métropole de Lyon à la ville de Lyon de 80 000 € est prévue pour participer à la mise en lumière du grand théâtre antique de Lyon-Fourvière pour un coût total du projet de 180 000 € à la ville de Lyon. Certes le théâtre antique est désormais propriété, héritage du conseil départemental, de la Métropole, mais la compétence « illumination » revient à la ville et c’est bien elle qui détermine son programme ; programme d’ailleurs déjà publié et édité avant même que cette délibération ne soit votée.

Comment justifier cependant la participation de la Métropole cette année alors même que le périmètre des illuminations pour la Fête des lumières a été resserré à celui de la Presqu’île et du 5e arrondissement (auxquels s’associent trois animations plus modestes dans les 7e et 3e arrondissements) pour permettre une meilleure surveillance par les forces de sécurité.

Un lieu éloigné échappe à ce périmètre, pour mettre en valeur le musée gallo-romain, nous dit-on, permettre une  visibilité importante pour notre territoire en France et à l’étranger, et contribuer au rayonnement de la ville…  une justification qui pourrait s’entendre si elle ne s’inscrivait pas dans une période de réductions budgétaires et de restrictions de périmètre pour des raisons de sécurité particulières. Faut-il en déduire que les ressources sont suffisantes pour élargir cet espace à un unique site en hauteur, celui du théâtre romain, lieu isolé.

De plus, nous nous questionnons vivement quant au coût important de l’opération. Sortons notre calculatrice un instant : l’événement se tiendra durant 3 jours de 20h à minuit, soient 12 heures qui seront facturées 180 000€. Une simple opération permet de réaliser le coût horaire de 15 000€. Alors même que l’on demande aux communes, en raison de restrictions budgétaires, de consentir à des efforts sur certains de leurs investissements, nous trouvons réellement dommageable d’engager
une telle subvention.

Enfin, un problème de méthode nous interpelle : le site de programmation de la Fête des Lumières présente l’animation « Incandescens » comme « Projet Métropole de Lyon, avec le soutien de Grand Lyon Métropole ». Nous pouvons nous risquer à y voir l’anticipation d’un webmaster trop zélé, mais nous demandons encore  à ce que les projets de délibération qui sont soumis à nos votes ne soient pas déjà considérés comme acquis avant leur passage devant ce Conseil. Sinon à quoi servent les élus que nous sommes ?

Bien entendu nous souhaitons tous que la Fête des Lumières soit une réussite qui illumine chaque année Lyon et notre territoire, mais les réserves que nous exposons poussent certains d’entre nous à reconsidérer ce choix particulier ainsi que la méthode employée.

Chaque membre de notre groupe sera libre de voter son soutien ou non à cette délibération.

Suivez-nous