Synergies-Avenir - Élus indépendants Grand Lyon, La Métropole

Régie personnalisée les nuits de fourvière

Intervention de Virginie POULAIN – Groupe Synergies-Avenir

Conseil de métropole du 30 mai 2016

Délibération n° 2016-1221

Régie personnalisée les nuits de fourvière: attribution d’une subvention et modification des statuts

Monsieur le président, Chers collègues,

Dans quelques jours s’ouvrira la 70e édition des nuits de Fourvière sur une période de deux mois.

Le succès remporté par les éditions précédentes s’illustre par une fréquentation croissante, 192 000 et un nombre de représentations en augmentation en 2015.

Outre la concentration des spectacles dans l’enceinte des théâtres gallo-romains, par une obligation de mise ne valeur de ces espaces, 12 autres lieux dont 11 métropolitains accueillent quelques représentations et performances artistiques.

Ce festival de renommée mondiale contribue largement au rayonnement et à l’attractivité de l’agglomération lyonnaise à n’en pas douter. Les retombées économiques sont importantes autant pour le secteur tertiaire, de l’hôtellerie, de la restauration -3000 nuitées sont générées- et permet l’embauche directe de près de 500 emplois. Au niveau local, la régie travaille avec quelques missions locales et est en lien avec la direction de l’insertion et de l’emploi de la métropole.

Outre les retombées économiques importantes qu’elles génèrent « Les Nuits de Fourvière » s’inscrivent parfaitement dans une démarche sociale et culturelle: lutte contre les discriminations, actions d’insertion et de diffusion culturelle via le dispositif « Culture pour tous » auprès de publics en difficulté.

Vous l’aurez compris, l’enthousiasme communicatif de son directeur venu présenter son rapport d’activités et les futurs projets, les résultats positifs qui accompagnent la réussite de ce festival et les actions conduites par la régie ont conquis les élus que nous sommes. Et nous tenons à saluer la gestion de cette régie. La régie n’a pas vu sa subvention augmenter depuis 13 ans et dans le cadre des restrictions budgétaires conduites par la métropole, elle connait désormais une restriction de 6%… ce qui n’empêche pas la régie de s’adapter, de tenir une rigueur budgétaire tout en augmentant son capital, de maintenir une programmation de grande qualité, et d’accroitre le nombre de représentations. Mais surtout d’avoir innover et de proposer son modèle propre de production en régie et ne pas perdre ainsi sur les marges. Un modèle économique du genre que nous aimerions voir reproduit et s’étendre à d’autres évènements soutenus par la Métropole ;

En raison de son statut d’EPIC, établissement public industriel et commercial, la métropole de Lyon a hérité de la complète responsabilité et compétence de ce festival.

Il nous semble pertinent que la Métropole contribue au financement de ce festival exemplaire en matière de gestion malgré des montants qui peuvent apparaitre importants. Mais le retour et les retombées sont largement supérieurs. Et c’est bien là le rôle d’une collectivité que d’impulser et soutenir les actions pour des retombées au profit de tous et dans l’intérêt général.

Notre groupe tout en félicitant le travail accompli par la régie approuve et votera bien entendu cette subvention.

Je vous remercie de votre attention.

Suivez-nous