Synergies-Avenir - Élus indépendants Grand Lyon, La Métropole

Requalification du pôle d’échanges multimodal de Lyon Perrache

Pierre CurtelinIntervention de Pierre CURTELIN  – Groupe Synergies-Avenir

Conseil de métropole du 02 mai 2016

Monsieur le Président, chers collègues,

Les mutations sociétales et sociologiques ont vu dans les années 60-70 l’augmentation des déplacements et trafics routiers où s’installait  le règne du « tout voiture » ; les infrastructures et équipements répondaient à ces besoins dans un contexte de croissance. La ville devait donc s’adapter à la voiture…C’est ainsi que l’autoroute traversa Lyon, réjouissance d’alors mais tant décriée désormais.  La gare Perrache a suivi aussi cette évolution et s’est progressivement transformée, opérant une mutation en pôle d’échanges où furent juxtaposés différents moyens de transports pour permettre aux usagers en transit  d’atteindre les points névralgiques de la cité.

Si ce n’est que la gare et son environnement n’étaient  pas conçus à leur origine pour intégrer ces équipements et supporter autant de déplacements et infrastructures. Les aménagements se sont donc superposés au fil de l’eau avec les conséquences que nous subissons aujourd’hui…

Les équipements prescrits au Nord de la gare répondaient aux exigences de l’époque et reconfiguraient  l’espace urbain suivant le courant d’une architecture qui se voulait moderne et bétonnée.

Les réseaux ferroviaires autant locaux que nationaux jouxtent le métro, le tram, les bus urbains, les cars internationaux… bref un avantage certes de proximité mais entravé par une confusion  extrême.

La ville a évolué, les pratiques de déplacements se sont diversifiées sous l’impulsion de prises de conscience environnementale ou de santé publique.  Vivre autrement dans un contexte de mondialisation, s’adapter aux différentes crises et apporter d’autres réponses aux besoins nouveaux autant de revendications qui participent de cette évolution.  La qualité du cadre de vie fait partie des exigences où esthétisme architectural, fluidité des déplacements en toute sécurité, sont des critères indéniables.

Retrouver du sens et de l’harmonie au cœur des quartiers dans une logique plus globale de la cité tels sont les enjeux d’aujourd’hui. L’humain se réapproprie la ville.

L’extension de la ville, la création du  quartier nouveau « Confluences » au sud n’ont qu’accentué la fracture au sein de cet espace urbain, engendré par cette cicatrice ferroviaire, véritable verrou, une quasi aberration désormais entre la place Carnot et celle des Archives …

Ce projet d’envergure de requalification du quartier Perrache est attendu depuis des années. Il ne répond pas seulement aux attentes en termes d’aménagement du quartier,  plus que nécessaires, son impact étant à l’échelle de la Métropole et concernent  tous les habitants métropolitains.

Nombreux sont-ils des communes environnantes, voire extérieurs à la métropole, en transit. La métropole se veut à l’échelle européenne, elle se doit de s’adapter aux exigences de son ambition, d’accueillir ses visiteurs en facilitant leur venue, (n’oublions pas, outre la refonte des linéaires de circulation,  une signalétique simplifiée –codes couleur et au moins bilingue) mais doit également veiller au bien-être de ses habitants et  être à leur écoute.

Le PEM  est de par sa fonction une des portes d’accès de la métropole, un nœud névralgique métropolitain, devenu le quasi-nœud gordien de la desserte péri-urbaine.

Tout le monde est unanime pour affirmer que le sentiment de confusion et d’absence de lisibilité prédomine une fois dans la place. Les habitants du quartier, les usagers quotidiens, occasionnels et touristes se côtoient, traversent, se perdent, cherchent….

Améliorer la fluidité et apaiser les déplacements, supprimer ce verrou sont autant   d’enjeux  de ce nouveau projet. Les différentes propositions de requalifications urbaine architecturale où intermodalité, transversalité entre les partenaires et prescripteurs, lisibilité président, confèrent à ce projet d’urbanisme plus que nécessaire  une dimension d’envergure nouvelle et même révolutionnaire, que nous soutenons.

Le projet, tel qui nous a été présenté tout au long de ses avancées, répond aux enjeux  et à cette volonté.

Gageons que la consultation ouverte saura confirmer cette attente, le relais des expressions autant des habitants du quartier que des usagers et être la première étape de la concrétisation de ce projet.

Je vous remercie de votre attention.

Suivez-nous